Argentario Sailing Week 2013

juin 2013

Porto Santo Stefano, en Toscane, se prépare à accueillir les 50 voiliers déjà inscrits à la quatorzième édition de l’Argentario Sailing Week, seconde étape en Méditerranée du Panerai Classic Yachts Challenge, le circuit international réservé aux voiliers classiques et d’époque. Lors de la manifestation, organisée du 13 au 16 juin avec l’assistance technique du Yacht Club Santo Stefano, trois épreuves en mer sont prévues sur l’un des sites de régates les plus appréciés et les plus venteux d’Italie, situé entre les plages de Giannella et le village de Talamone.

Parmi les Big Boats qui prendront le départ à l’Argentario Sailing Week, on retrouve avec plaisir Mariette, la majestueuse goélette en acier longue de 32 mètres construite en 1915 dans le célèbre chantier américain Herreshoff. Mariette affrontera deux autres grands voiliers habitués du circuit Panerai : le cotre aurique Mariquita de 1911, et Cambria de 1928, unique 23 Mètres J.I. encore à flots.

Le 18 mètres Manitou de 1937 et le petit Wianno de 7mètres ont quant à eux un petit point commun. Le premier est surnommé « la maison blanche flottante », car le Président J.F. Kennedy l’utilisait il y a 50 ans pour naviguer avec sa famille, tandis que Wianno, dont le projet original remonte à 1914, est la réplique en fibre de verre de l’élégant cotre aurique sur lequel ce même président s’est formé à la voile.

La Toscane verra le retour à la régate de Caroly (1948), Corsaro II (1961), Capricia (1963) et Chaplin (1974), les bateaux écoles de la marine militaire, qui à cette période commencent leurs campagnes d’entraînement avec à bord les cadets de l’Académie navale. Capricia fête cette année le 50e anniversaire de son lancement, tandis que Chaplin, avec sa victoire parmi les Classiques en 2009, a déjà inscrit son nom dans le Livre d’Or du Trophée Panerai. Parmi les voiliers inscrits à l’Argentario Sailing Week, on trouve également une petite flotte appartenant à la catégorie des 5,50 Mètres J.I. avec notamment Carabella de 1968, qui vient de remporter le Championnat d’Italie, et Tara, également de 1968, tout juste restauré dans le chantier Daniele Riva du Lac de Côme.

Cette fois encore, les voiliers, répartis entre les catégories Époque, Classique et Esprit de Tradition, s’amarreront le long du Molo della Pilarella, quai sur le front de mer toujours accessible au public, en plein coeur de la ville, qui permettra à chacun d’admirer la flotte des voiliers historiques.

Participants édition 2013

Images édition 2012

  • Argentario Sailing Week 2013

Elenco ultime news