Cannes : Cambria, Leonore et Il Moro di Venezia remportent les trophées finaux du Panerai Classic Yachts Challenge 2013

septembre 2013

SEPTEMBRE 2013 – Le 28 septembre, la fin de la trente-cinquième édition des Régates Royales à Cannes a également marqué la clôture du Panerai Classic Yachts Challenge 2013, le circuit international réservé aux voiliers classiques et d'époque sponsorisé depuis 2005 par Officine Panerai.

Lors du traditionnel rendez-vous de fin de saison, près de quatre-vingt dix Dames de la mer, venues d’une vingtaine de pays, se sont affrontées dans de passionnants défis sur des parcours côtiers et triangles entre la côte occidentale du Golfe de La Napoule et les Îles de Lérins, avec des vents entre 10 et 20 nœuds. À l’issue des cinq jours de régate sont attribués les prix de la régate, mais également les très convoités Trophées de saison destinés aux vainqueurs du Circuit méditerranéen du Panerai Classic Yachts Challenge 2013, qui se compose des régates d’Antibes, d’Argentario, de Naples, de Mahon et de Cannes. Les vainqueurs des trois classes sont Cambria (catégorie Big Boats), Leonore (catégorie Époque) et Il Moro di Venezia (catégorie Classiques).

Après sa victoire de 2010, le Big Boat Cambria de 1928, seul voilier encore à flots de la classe des 23 mètres J.I. (jauge internationale), remporte pour la seconde fois le trophée de la saison. Ce cotre bermudien en bois, long de 40 mètres beaupré compris, a été dessiné et lancé dans les célèbres chantiers William Fife de Fairlie, en Écosse. L’assiduité au circuit Panerai a payé pour Cambria et son commandant australien Chris Barkham qui, avec son équipage de 22 personnes, compte à son actif 42 régates au cours des neuf dernières années et 38 victoires en temps réel dans sa catégorie. Glorieux présent pour un voilier qui a navigué de la Turquie aux Canaries, des Caraïbes à la Nouvelle-Zélande et l'Australie, où il a été soumis à une importante restauration qui lui a permis de naviguer de nouveau et de remporter des victoires.

Dans la catégorie Epoque, c’est le 15 mètres Leonore de 1925 qui remporte le trophée de la saison pour la deuxième fois consécutive. Ce sloop Marconi fait partie de la Classe Q, type de bateaux étroits et rapides aux lignes pures, conçus selon la Jauge universelle établie en 1904 par l’américain Nathanael Herreshoff. Leonore a été construit dans le chantier norvégien Anker & Jensen sur des plans de Johan Anker et depuis quelques années son équipage se compose d'anciens régatiers de la Coupe de l'America, parmi lesquels le barreur Mauro Pelaschier, titulaire de nombreux titres ; avec la récente victoire à Cannes, ils remportent le quatrième trophée du Panerai Classic Yachts Challenge.

Pour sa deuxième participation au circuit Panerai, Il Moro di Venezia a atteint son objectif de remporter le prestigieux titre dans la catégorie Classiques. Ce sloop bermudien de 20 mètres, dessiné en 1975 par l’argentin German Frers, est le premier voilier italien de la classe des Maxi Yacht IOR. Les voiliers portant ce nom qui ont suivi ont fait l’histoire de la voile italienne, en participant à la Coupe de l’America. Le voilier, construit en bois stratifié, est né de la volonté de Raul Gardini, célèbre entrepreneur italien dans le domaine de la chimie. Aujourd’hui, il appartient à Massimiliano Ferruzzi, fils d’Arturo, qui est venu à Cannes célébrer la victoire. Ce dernier est également propriétaire du 31 mètres Puritan de 1931, l’une des plus belles goélettes américaines encore à flots.

Outre les prix de saison, sont décernés également à Cannes les prix des vainqueurs des Régates Royales et en particulier la montre Officine Panerai destinée aux premiers du classement dans les catégories Big Boats, Époque, Classiques et Esprit de Tradition. Les vainqueurs sont Moonbeam III de 1903 parmi les Big Boats, Chinook de 1916 parmi les Époque, le cotre bermudien Ea de 1952 pour les Classiques et Catleya de 2012 pour les Esprits de Tradition. Ce dernier, un One Design appartenant à la nouvelle classe des Dilong, a déjà gagné l’année dernière à Cannes dans la même catégorie.

Les autres prix reviennent à Skylark of 1937 parmi les Epoque Marconi de plus de 15 mètres et Sirius, un New York 32, lui aussi de 1937, qui a dominé la classe des Époque Marconi de moins de 15 mètres. La cérémonie de remise des prix a connu un moment particulièrement émouvant, lorsque fut évoquée la mémoire de l'ancien président du Yacht Club de Cannes, Jean-Claude Montesinos, disparu récemment.

Outre la flotte de voiliers d’époque rassemblés à Cannes, étaient présents 36 voiliers de la classe Dragon, le monotype de régate né en Norvège en 1929. Après neuf épreuves disputées, la victoire finale revient à Jerboa, du skipper anglais Gavia Wilkinson Cox. Parmi les Requin, autre monotype conçu en Finlande en 1931, le français Slim s’impose tandis que Marsh Harrier remporte la victoire dans la catégorie des Broad One Design, élégants sloops auriques nés en Angleterre il y a plus d’un siècle.

Parmi les personnalités prestigieuses présentes, citons la championne française Florence Arthaud ou de célèbres architectes comme l’Anglais Rob Humphreys, embarqué sur le tout nouveau super classique Tempus Fugit, ou l’Argentin German Frers, qui a fait venir son voilier Sonny de 1935 d’Amérique du Sud en Europe pour participer à ces régates.

Par le nombre et la qualité des participants, de Mariquita à Mariska en passant par les majestueuses goélettes auriques Altair 1931, Elena of London et Eleonora, le rendez-vous annuel de Cannes a donc confirmé son statut de plus grand rassemblement de voiliers d’époque de la Méditerranée. Équipages et armateurs se sont déjà donnés rendez-vous en 2014, année du dixième anniversaire du Panerai Classic Yachts Challenge.

Classements édition 2013

Images édition 2013

  • Cannes : Cambria, Leonore et Il Moro di Venezia remportent les trophées finaux du Panerai Classic Yachts Challenge 2013

Elenco ultime news