Régates Royales à Cannes : le Panerai Classic Yachts Challenge 2014 se prépare pour le grand final

septembre 2014

Après une saison de régates plus enthousiasmantes les unes que les autres disputées dans les plus belles mers du monde, le Panerai Classic Yachts Challenge, le circuit international de régates réservé aux voiles classiques et d'époque sponsorisé par Officine Panerai, touche au terme de sa dixième année d'existence. Du 21 au 28 septembre aura lieu à l'occasion de la trente-et-unième édition des Régates Royales de Cannes la onzième et dernière étape du circuit dédié aux bateaux qui ont fait l'histoire de la voile. Près de la cité azuréenne, une flotte de plus de quatre-vingts embarcations construites à partir de la fin du 19e siècle viendra s'amarrer aux quais du vieux port pour se disputer non seulement les montres Panerai en jeu pour les vainqueurs de l'étape mais aussi et surtout le Trophée lui-même, qui vient couronner une saison commencée en avril avec l'Antigua Classic Yacht Regatta.

Pour les Régates Royales, Cannes attend des dizaines de milliers de visiteurs, qui pourront admirer quelques-unes des plus belles embarcations dessinées par les meilleurs architectes navals de l'histoire, depuis les Américains Olin Stephens et Nathanael G. Herreshoff jusqu'aux Écossais Fife de Fairlie, en passant par les Anglais Camper et Nicholson ou encore les Italiens Cesera Sangermani et Carlo Sciarelli. Cinq épreuves en mer seront inscrites au programme et se déroulement du mardi 23 au samedi 27 septembre dans le golfe de la Napoule, avec vue sur les îles de Lérins.

Les bateaux seront répartis entre les catégories Époque (42 inscrits), Classiques (13 inscrits) et Esprit de tradition (12 inscrits), auxquels viendront s'ajouter les embarcations appartenant aux Classes métriques, les 6 mètres J.I. (Jauge internationale), les 8 mètres J.I. et les 12 mètres J.I. Nombre de glorieuses pages de l'histoire de la Coupe de l'America ont été écrites par ces derniers, et on trouve notamment parmi les inscrits à Cannes les superbes Vanity V (1936), Trivia (1937) et Vim (1939). Cette année encore répondra également à l'appel une flotte composée d'environ 40 Dragons, une ancienne classe olympique dessinée en 1929 par le Norvégien Johan Anker. Le Dragon, long de 9 mètres environ, est un des monotypes de régate les plus répandus au monde et on estime que plus de 1 500 exemplaires ont été construits jusqu'à aujourd'hui.

Parmi les Big Boats présents à Cannes, l'Elena of London, une goélette Esprit de tradition de 60 mètres de long, se distingue par ses impressionnantes dimensions. Cinq ans après son lancement en Espagne en 2009, elle compte déjà à son actif de nombreuses participations à divers rassemblements de voiliers d'époque et plusieurs traversées de l'Atlantique. De leur côté, la goélette Altair (1931) de 33 mètres de long et les cotres auriques Moonbeam IV (1914) et Moonbeam of Fife (1903) exposerons à la vue de tous sur les quais la beauté d'embarcations dessinées et construites par le chantier écossais William Fife, lieu de naissance en 1936 d'Eilean, le ketch de 22 mètres utilisé aujourd'hui par Officine Panerai comme ambassadeur de la marque.

Dans la catégorie Classiques, on retrouvera le magnifique duel entre Namib, un bateau aguerri qui compte à son bord des professionnels de la voile comme Mauro Pelaschir, Chin blu III et Naif. Dans le même regroupement, on retrouve également Moro di Venezia I (1976), vainqueur en 2013 du Trophée Panerai, et Ojalà, un projet de Sparkman & Stephens datant de 1973.

Shamrock V (37 mètres) est en revanche le seul Classe J survivant réalisé avec une coque en bois. Le voilier, lancé en 1930, avait été commissionné par le magnat anglais du thé Thomas Lipton à l'occasion de sa cinquième et dernière participation à la Coupe de l'America, où il avait été dominé par le defender américain Enterprise. Aujourd'hui, bien que ses modifications le contraignent à concourir dans la catégorie Esprit de tradition, Shamrock V continue de représenter dignement, à l'instar d'Endeavour et Velsheda, une des époques les plus fascinantes de l'histoire de la voile.

Enfin, comme chaque année se déroulera sur les quais toute une série d'événements autour des équipages des voiliers d'époque, de l'escalade de l'arbre au tir à la corde, en passant par les déjeuners et apéritifs offerts chaque jour avant et après les régates au salon Officine Panerai.

La Maison florentine spécialisée en haute horlogerie sportive Officine Panerai est encore une fois leader mondial dans l'organisation d'événements liés à la culture de la voile classique avec pas moins de onze rendez-vous en 2014. Entre Panerai et la voile d’époque, c'est un lien qui s'exprime aussi par la création de montres de fonction créées spécialement pour les régates, comme la Luminor 1950 Regatta 3 Days Chrono Flyback Titanio, le chronographe imaginé par Officine Panerai pour calculer avec une simplicité révolutionnaire les temps qui précèdent le signal de départ d'une course en mer.

  • Régates Royales à Cannes : le Panerai Classic Yachts Challenge 2014 se prépare pour le grand final

Elenco ultime news